Qui sommes-nous ?

Créée en 1993, La Maison des Droits des Enfants et des Jeunes est un lieu d’écoute et d’information, d’accès au droit pour les mineurs et jeunes majeurs, de médiation familiale et de formation. Ses objectifs : répondre aux nombreuses questions que se posent les jeunes sur leurs droits ; être un lieu de médiation familiale pour aborder les problèmes liés aux conflits familiaux et prendre en compte de manière concrète les besoins de chacun. Ses actions sont animées au quotidien par une équipe pluridisciplinaire, notamment des juristes, psychologues, travailleurs sociaux, médiatrices familiales.

Nos missions
  • L’accueil individuel des enfants et des jeunes pour les informer, les écouter et les soutenir dans les difficultés qu’ils rencontrent dans leur milieu familial, scolaire, social.
  • Les ateliers de sensibilisation auprès des enfants et des jeunes dans les établissements scolaires, centres de loisirs et toute structure liée à la jeunesse.
  • Les formations à destination des professionnels du secteur sanitaire, social, médico-social ou éducatif.
  • La médiation familiale pour identifier au mieux la source du conflit, établir/rétablir une communication constructive, réfléchir ensemble à la façon de préserver les enfants, construire ensemble des accords durables qui pourront, si les personnes le souhaitent, être homologués par le juge des affaires familiales.
Notre équipe
L’équipe salariée est composée de :

  • Bérangère DUPONT : directrice et médiatrice familiale
  • Delphine DUPUIS : juriste référente du service « Droits des Jeunes »
  • Stéphanie LARRAT : médiatrice familiale
  • Narkis LEVY : secrétaire d’accueil et assistante

Plus de 40 bénévoles s’impliquent par ailleurs dans l’association : juristes, travailleurs sociaux, médiatrices familiales, conseillères techniques, psychologues, administrateur ad hoc, déléguée du Défenseur des Droits, assesseur au tribunal pour enfants, cadre commercial, photographe, ingénieurs, enseignantes, CPE, chargée de secrétariat, etc.

Découvrez ci-dessous quelques paroles de bénévoles de la MDEJ et rejoignez-nous !

Bénévole, pourquoi ? Je suis entrée dans l’association alors qu’elle n’existait encore que dans la tête d’une des fondatrices, Marcelle Bongrain. Je suis psychologue et j’ai aimé que des juristes aient l’initiative de vouloir la double écoute pour être plus près de la parole de l’enfant. J’y suis restée depuis parce que la maison des Droits des Enfants et des Jeunes m’a ouvert sur des domaines variés et enrichissants:l’écoute et le travail régulier de l’association mais aussi une recherche action (la fugue du mineur), 2 voyages de travail en Arménie, des émissions sur une radio pour enfants, la rédaction d’un livret de prévention (Même pas peur)… cela toujours en synergie avec un juriste, merci l’asso !Isabelle, psychologue
Deux raisons qui m’ont amené récemment à l’Association : les enfants d’abord car ils seront les acteurs du monde de demain, ensuite leur droit fondamental à la justice. Et puis, j’y ai trouvé une atmosphère très chaleureuse et généreuse, de grandes compétences et un souci d’efficacité. N’étant pas formé en sciences sociales, bien au contraire, je trouve progressivement une place dans l’Association. Le travail ne manque pas. Je n’ai donc que de bons motifs de rester et d’augmenter ma contribution !Vincent, ingénieur
Être bénévole à La Maison des Droits des Enfants et des Jeunes, représente une occasion extraordinaire de m’investir dans ce que je crois aujourd’hui essentiel à la construction d’une société plus juste vis-à-vis des enfants. Et je le fais en sachant qu’ici, ma sensibilité, comme mes convictions et mon éthique professionnelles seront respectées. C’est aussi pour moi une activité permettant des rencontres, du partage, de l’échange, dans une ambiance conviviale. Cette association m’a intégrée rapidement en me confiant diverses missions. Ainsi, cet engagement me permet autant de donner que de recevoir et m’apporte une grande satisfaction sur un plan professionnel et personnel.Eva, psychologue
Comment devient-on bénévole à la MDEJ ? Marcelle Bongrain, juriste et fondatrice de l’association, m’a sollicitée pour les permanences d’accueil des enfants et des jeunes. Très vite j’ai été séduite par le professionnalisme et la générosité de cœur des bénévoles préoccupés par la défense des enfants. Les informer collectivement sur leurs droits, aider chacun à exprimer ses difficultés et essayer de lui apporter des réponses, participer à la formation de citoyens responsables : voila quelques objectifs de l’association correspondant au regard que j’ai envie de porter sur le monde d’aujourd’hui. Depuis trois ans mon engagement dans cette équipe est aussi une belle source de satisfaction personnelle. Joindre l’utile à l’agréable c’est la vision que j’avais de la retraite. Pari tenu ! Merci à la MDEJ de m’avoir accueillie et fait confiance.Jocelyne, assistante sociale