La Maison des Droits des Enfants et des Jeunes a sa collection aux éditions ERES


À 18 ans, les jeunes deviennent adultes au regard de la société. Cela signifie qu’ils assurent la totale responsabilité de leurs actes et disposent de la pleine capacité à exercer leurs droits. Encore faut-il les connaître…


Un guide pour agir à 18 ans, J’ai des droits, je suis responsable

La Maison des Droits des Enfants et des Jeunes

 

À 18 ans, les jeunes deviennent adultes au regard de la société. Cela signifie qu’ils assurent la totale responsabilité de leurs actes et disposent de la pleine capacité à exercer leurs droits. Encore faut-il les connaître…

Ce guide constitue un outil facile à utiliser. Des réponses juridiques précises (connaissance des droits et des devoirs) facilitent la mise en œuvre des actions à entreprendre : informations sur les organismes et les institutions de notre pays, les lieux ressources où se renseigner plus avant.
 
Rédigé à partir des questions que posent les jeunes majeurs rencontrés par La maison des droits des enfants et des jeunes de Toulouse, spécialiste de l’écoute et du droit, ce guide aborde tous les aspects de la responsabilité citoyenne dans les domaines de la vie sociale, la vie quotidienne, la vie personnelle, la vie familiale. Il s’adresse aux jeunes eux-mêmes et à tous ceux, parents et professionnels, qui les accompagnent.

©2014 - 87 pages

 


« Les sept péchés capitaux envers nos enfants -

Regard critique sur la protection juridique de l'enfance »

Marcelle BONGRAIN

©2009 - 128 pages


Le "tiers" : protecteur de l'enfant victime ?

Geneviève FAVRE-LANFRAY- Claire NEIRINCK- Jean-Robert PELISSIE- Jean-Philippe RAYNAUD- Yvon TALLEC- Alain TARIS- Marie-Dominique VERGEZ

 

Travailleur social chargé du suivi de la mesure de protection, administrateur ad hoc, enquêteur social, juge aux affaires familiales, personnel du point rencontre, médiateur : autant de tiers qui interviennent à côté de la justice des mineurs et s’immiscent dans la relation père-mère-enfant victime. Quels sont leur place, leur fonction, leurs limites ? Leur intervention garantit-elle la protection de l’enfant victime ?

A l’initiative de la Maison des droits de l’enfant, des professionnels s’interrogent sur la façon dont la société accompagne l’enfant victime quand les parents font défaut.

©2004 - 151 pages

 


De la parenté à la parentalité

Alain BRUEL - Jacques FAGET - Lucille JACQUES - Monique JOECKER - Claire NEIRINCK - Gérard POUSSIN

 

Il n'est pas très difficile de parler de parents, et donc de parenté, quand on est juriste : la notion relève incontestablement du droit. Il en va différemment de la parentalité. En effet, ce terme, bien que couramment employé par les sociologues, n'existe pas. Il s'agit d'un néologisme qui n'a reçu à ce jour aucune définition, ni dans un dictionnaire de langage usuel, ni comme terme juridique. Toutefois le recours à cette notion nouvelle révèle une demande, un besoin, bref une évolution qui traduit les préoccupations sociétales face à une fonction parentale aujourd'hui souvent malmenée, alors qu'apparaissent de nouvelles configurations familiales (monoparentalité, homoparentalité, familles recomposées…).

Alors parenté ou parentalité ? Devons-nous opposer ces deux termes ou privilégier l'un d'eux ? Juristes, psychologues et sociologues s'attachent ici à définir ces notions et leurs avatars, tels que les éclairent leurs pratiques professionnelles. Leurs regards croisés devraient permettre de redonner un sens à la fonction parentale et de restaurer le fondement de la protection des droits de l'enfant.

©2001 - 96 pages (Epuisé)

 


L’enfant et le droit

Marcelle BONGRAIN

 

©2000 - 160 pages


L’enfant a t-il droit à son histoire ?

Agnès FINE - Huguette JORDANA - MAISON DES DROITS DES ENFANTS ET DES JEUNES - Claire NEIRINCK - Suzanne PEDUSSAUD

 

Des juristes nous exposent ici l'histoire et le fonctionnement de l'Etat civil qui assure la conservation des informations sur l'origine de tout un chacun, ainsi que la position du droit français face à la démarche d'enfants adoptés ou nés grâce à la technique médicale pour retrouver leurs parents d'origine. L'éclairage de l'anthropologie et de la psychologie vient en contre-point.

 

©1999 - 114 pages