Réédition du livret "Mes parents se séparent"

Pour la troisième fois ce livret a été réédité par la Maison des Droits des Enfants et des Jeunes et le Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) de la Haute-Garonne. 

 
L’esprit de la première édition de 1999 est resté le même : Etre à l’écoute de l’enfant en souffrance ou en désarroi, le rassurer, lui expliquer ce qui se passe au moment de la séparation de ses parents.
Pour l’actualisation de 2017, nous avons remplacé à chaque fois le terme de père ou mère par celui de parents, en application de la loi du 17 mai 2013 sur le mariage pour tous.
Nous avons également tenu compte de la loi du 1er janvier 2017 qui autorise le divorce par consentement mutuel, devant un notaire. L’enfant peut demander une audition au juge aux affaires familiales. Les avocats doivent s’assurer que l’enfant a été informé par ses parents de son droit à être entendu par le juge. 


En introduisant la notion d’autorité parentale, on permet à chacun de connaitre ses droits et devoirs. Par exemple il est dit : « les parents associent l’enfant aux décisions qui le concernent selon son âge et son degré de maturité ». Souvent les parents sont désarmés et imaginent que c’est à leur enfant de décider avec qui il vivra, de choisir son lieu de vie ! Enfin, il faut insister sur le processus qui protège le mieux l’enfant lors de la séparation de ses parents : la médiation familiale. Quand les parents acceptent de se rencontrer pour parler de leurs enfants, de leurs besoins, ils vont trouver des terrains d’entente qui permettront à chacun, parents et enfants, de vivre le moins mal possible ces moments douloureux pour tous.
Le premier exemplaire fourni est gratuit (frais de port en sus). Tout exemplaire supplémentaire est facturé 3 € et disponible à notre association.